L'Institut Lean Six Sigma

Le Lean Six Sigma et la Direction Générale

C'est la direction générale qui maitrise les conditions du succès d'un programme Lean Six Sigma: l'engagement personnel du PDG est mentionné dans 78% des programmes réussis

Le dirigeant doit savoir mobiliser l'entreprise autour du déploiement, obtenir l'adhésion de tous et leur faire partager sa vision et sa volonté. Quatre raisons principales se trouvent à l'origine de l'échec d'un programme Lean Six Sigma, et toutes concernent le comportement de la direction générale.

  1. La raison attribuée dans 87% des échecs est le manque d'objectifs clairs: la direction générale a bien eu la vision nécessaire, mais ne l'a pas intégrée au plan annuel d'opérations.
  2. La raison attribuée dans 79% des échecs est l'incompréhension des forces vives du besoin de changement: la direction générale a mal communiqué sur les motifs du besoin de changement dans l'entreprise.
  3. Manque d'une forte action de mobilisation de la part des dirigeants lors du démarrage du programme.
  4. Avoir permis aux résistants de gagner. La résistance est toujours très forte lors du déploiement d'un programme de changement : 80% des gens voit dans le changement une menace - La direction doit bien identifier les pôles de résistance et faire comprendre à ces acteurs qu'ils mettent en péril l'avenir même de l'entreprise.

L'objectif de la formation du Directeur Général et de son équipe est de les familiariser avec le Lean Six Sigma, de découvrir comment gérer efficacement un programme et d'aider à en assumer le déploiement.

Le séminaire dure deux journées afin de permettre à l'équipe de se réunir au complet. Cet atelier se tient souvent en weekend résidentiel.

Chargez la Brochure de l'Institut